• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


HELIOS HELIOS 2 août 2008 16:22

Le biodiesel n’utilise pas de "bioréacteur"...

pour fabriquer du "biodiesel", c’est a dire de l’huile, on prend la plante, pour le tournessol ce sont les graines, on met ça dans une presse, on recupere l’huile, on la filtre et on peut la mettre immediatement dans le reservoir de la voiture.
L’energie directe pour produire l’huile, c’est celle destinée a la presse et la pompe pour filtrer. Vous pouvez rouler au colza, au tournessol, a l’archide, a l’huile d’olive.... ou celle d’autres graines qu’on utilise pas aujourd’hui encore.

Voila, le reste de l’empreinte ecologique est dans les adjuvants de culture (engrais et soins) ainsi que dans la collecte (moissonneuse, tracteurs)

L’avantages du diesel "huile vegetale", c’est qu’il ne necessite pas d’usine de fabrication complexe, donc qu’aucune centralisation n’est obligatoire economisant d’autant le transport de la matière ptremière et, chose non négligeable, permet le developpement d’une industrie locale echappant a l’emprise de grands groupes.

Techniquement, les vehicules actuels ou anciens ne demandent qu’une toute petite adaptation technique : un rechauffeur d’huile car celle çi se fige a des températures plus haute que le gazole.
Cela, c’est du sûr, ça existe déjà... vous avez même lu que certains collectent et roulent avec l’huile de friture des restaurants,... ils utilisent donc de l’huile d’occasion (non neuve) ayant suivi ce processus.

D’autres avantages peuvent survenir si on prend soin de les développer. d’abord, la recuperation du residu de presse et probablement du reste de la plante, qui contient des sucres et qui peut etre a son tour distillé et produire de l’ethanol. Egalement, ces résidus, tout ou partie, avant et/ou apres distillation, peuvent étre utilisés a regénerer le sol et diminuer l’apport d’engrais chimiques

On cherche des plantes qui ont des rendements importants en huile, mais il existe des plantes tres connues qui optimisent leur utalisation par exemples, certaines légumineuse de la famille des acacias, qui produisent des graines tres huileuses, et qui fixent egalement une grande quantité d’azote. Les residus sont tres riches et rendent quasiment inutile l’apport d’autres produits chimiques.

Il existe de nombreuses solutions pour produire un "carburant" vert, ecologique. malheureusement tout ce que je viens de vous dire n’est pas audible par les gouvernements de corrompus que nous avons. Se passer d’une multinationale pour distribuer le carburants est intolerable. le biodiesel "huile" n’a pas d’avenir dans ce contexte car il n’enrichit pas la finance internationale et il rend le prelèvement de taxes plus difficile.... sans compter que les ecolos ont senti le vent tourner, le risque, et font d’inombrables efforts pour amalgamer, comme votre article le fait, ethanol (produiit industriel et predateur de la nouriture humaine) et huile dans l’objectif avoué d’eliminer cet instrument de liberté fondamental qu’est l’automobile.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès