• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


thierry GENTILHOMME (---.---.219.214) 4 novembre 2005 21:04

Je suis heureux de lire cette saine réaction. A travers ces deux affaires, nous sommes, en effet, confrontés à une même réalité qui connaît, cependant, un traitement médiatique bien différent ! Malheureusement, je crois que les médias sont tout sauf naïfs et qu’ils ont su bien vite faire la différence entre un fait divers presque banal et un autre à la résonnance bien plus politique. J’y vois même de la malice : parler de la première affaire c’était servir la soupe à Sarko, faire mousser la deuxième c’est lui faire payer comptant une sémantique incertaine dans l’univers du politiquement correct et porter atteinte à une action qui, somme toute, dérange. Au delà de Sarko, c’est l’action de la France qui dérange : rapprochememnt avec les américains au sujet de la Syrie, de l’Iran...mise en cause de son action en Côte d’Ivoire. Tout cela n’est pas neutre et concourre à renforcer le sentiment de frustration (largement légitime) des communautés qui, que l’on le veuille ou non, structurent désormais notre société. Alors cessons de réver ! L’intégration, le modèle républicain, la laïcité...etc sont aussi des victimes de la mondialisation. Nos vielles lunes héritées de la IIIème sont dépassées ( la troisième, c’était il y a deux siècles). « We are the World », c’est cela que les soubresauts de nos banlieues nous rappellent. C’est le visage de la France qui prend le métro, de la France qui s’active, c’est le visage de la France d’aujourd’hui qu’il nous faut assumer. Assumer...c’est un vrai projet, un vrai projet politique qui consiste à créer les conditions d’une vie harmonieuse dans la différence. Un vrai projet qui consiste à remettre en phase « une certaine idée de la France » avec la réalité contemporaine du pays. En ce sens, il faut être reconnaissant « à la racaille » d’avoir rappelé à tous la vraie réalité des enjeux qui se posent à notre société et à notre « modèle social français »...L’actualité d’aujourd’hui nous invite à penser la France de demain. Cette démarche n’a que peu de chose à voir avec le combat des élus qui s’aggrippent à leur bureau de Poste,à celui des priviligiés de la PAC qui veulent continuer à polluer et à assoiffer en paix... Non, l’indignation légitime face au comportement des médias dans le traitement des ces deux affaires ne doit pas se suffir à elle même. Elle doit servir la mémoire de ces trois morts inutiles et nourrir une vraie remise en cause de notre vision de la France.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès