• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


(---.---.49.11) 4 novembre 2005 21:45

Les flics ont tiré des balles en caoutchouc (ça peut tuer), ils balancent sans arrêt des gaz, multiplient les provocations. Ils veulent le guerre. Et bien ils ont réussi à la déclencher. Mais des jeunes qui n’ont plus grand chose à perdre, on ne les arrête pas comme ça. Et au fur et à mesure que la situation économique continuera de se dégrader dans les années à venir, on verra probablement des explosions sociales encore plus importantes. A la violence policière croissante répondra forcément, sous forme de bouffées, une violence venue des franges de la société.

Ce n’est pas par hasard si la comparaison saute aux yeux entre l’Iraq et la France. Dans les deux cas la bourgeoisie s’est enivrée de sa victoire dans la guerre froide. Dans les deux cas la bourgeoisie a annoncé la fin de l’Histoire et s’est imaginée pouvoir imposer son libre arbitre sans réaction de la part de ceux qu’elle plume. Aujourd’hui on apprend par exemple que la grève de Marseille est « illégale ». La bourgeoisie montre ses muscle et, avec arrogance, refuse de discuter. Mais l’Histoire n’est pas finie. Le fond du problème c’est que la bourgeoisie n’a RIEN à proposer d’autre que la misère des masses (bas salaires, misère sanitaire, société policière, destruction de la recherche scientifique et maintien des masses dans l’ignorance), juxtaposée à une ultra-minorité de nantis qui ne savent plus comment dépenser leurs profits.

D’ailleurs la comparaison ne s’arrête pas là, puisque Sarkozy incarne l’engouement d’une partie de la bourgeoisie pour les méthodes Bush, et même des connexions transatlantiques.

Quand à ceux qui voient tout ça par le petit bout de la lorgnette et jouent du « si vous voyez ce que je veux dire » (connerie ou cynisme ?), ils seront balayés par l’humanité en marche ou bien seront engouffrés avec elle dans la catastrophe qu’ils auront accompagnée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès