• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Mescalina Mescalina 7 août 2008 17:26

Oui mais à l’inverse, être l’homme de personne c’est également être l’homme de chacun

Les américains sont patriotes, leur identité culturelle est très forte, ils sont fiers et derrières leur nation. Voir la durée du soutien majoritaire pour la guerre en Irak. Ils choisiront un président enraciné qui défendra leurs intérêts avant tout.

Obama est dans un schéme d’agrégation des masses
 
Opération très risquée et pratiquement vouée à l’échec. Un mentos dans un Coca. On agrège des intérêts convergents. Voir l’interpélation récente qui l’a cloué sur place lorsque un groupuscule black l’a interpelé en plein meeting d’un "And what will you do for us". Très marrant d’ailleurs pas vu un article la dessus sur ce site d’activiste qu’est AVOX. 

En temps de crise, cette approche sera couronnée de succès, car le phènomène de psychose de la crise fait que l’on va choisir l’homme d’ouverture plutôt que l’homme de fermeture.

En temps de crise, les américains soutiennent Bush. Un homme d’ouverture il est vrai. Mc Cain rassure, est lisible, et nul doute que la thématique de l’insécurité et la psychose de la crise lui feront gagner les élections. Voir les élections récentes (Et pas qu’aux USA...).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès