• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


pseudo 17 septembre 2008 20:03

Ce qui est fallacieux :


- comparer la température de combustion du kérosène dans un bâtiment en présence d’air et comparer la température avec de l’oxygène pur, ou en sortie d’un turbo réacteur.


- Si le métal comme l’acier conduit la température alors cette température rayonne a travers une grande parti de la structure comme un radiateur, diminuant la température.


- dans le calcul il n’a pas pris en compte la boule de feu lors de l’impacte, mais à considérer que l’ensemble du carburant est rentré dans l’immeuble. Se qui est faut, aux moins 70% du carburant à brûler lors de l’impacte.

Ma conclusion la température se situe entre 250° et 300°C maximum, sa correspond aux témoignages des pompiers parlant d’un feu maîtrisable.

 

Les hélicoptères de la FEMA (l’agence fédérale des situations d’urgence) ont à leur bord des

Caméras infrarouges pour détecter les feux dans les bâtiments et mesurer la température, elles n’ont pas été rendu public.

Ces hélicoptères ont été présents sur les attentats WTC, avant leurs démolitions contrôlés.

Ils leurs suffisent de rendre publique ses vidéo infrarouges, afin de connaître la température à l’intérieur wtc et de vérifier la présence d’explosif thermite.

Les calculs peuvent servir en classe merci de les transmettres à vos professeur de physique chimie sans parler des deux tours du WTC.

http://yves.ducourneau.club.fr...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès