• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Abolab 1er septembre 2008 12:26

@Esperantulo, cela ne contredit pas ce que j’ai dit ni les travaux de Chomsky sur la grammaire générative. En effet, ce dernier décrit le langage comme associé à une structure de surface et à une structure profonde. Le langage a ainsi intrinsèquement des fondements biologiques. Les observations de Wernicke et de Broca sur les syndrômes aphasiques indiquent bien que certaines zones du cerveau sont associées à la capacité de langage. Aussi, la formation des organes est également associée à des considérations génétiques : l’étude du développement des organes est ce que l’on appelle la morphogénèse, et le cerveau n’échappe pas non plus à cela. Le langage est donc intrinsèquement lié à des considérations d’ordre génétique que celles-ci soit de l’ordre du développement ou d’arrangements liés par exemple à l’environnement. Le génome humain fonctionne en réseau complexe, aussi il ne faut pas perdre de vue qu’il ne s’agit pas ici d’avoir une approche réductionniste assez fréquente en biologie moléculaire, mais bien d’appréhender l’organe du cerveau commun à tous, dans sa globalité. 

@Krokodilo, le fait que l’inventeur de l’espéranto est synthétisé par lui-même des éléments de différentes langues indiquent un processus de pensée conscient et réfléchi. La structure profonde du langage n’est pas quelque chose d’accessible par la simple réflexion ou introspection.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès