• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Τυφῶν בעל Perkele borntofrag 1er septembre 2008 17:13

L’incohérence de la prononciation du français par rapport à son orthographe vient effectivement du fait qu’en latin, toutes les lettres se prononcent, et que des mots prononcé selon l’usage français se sont retrouvé écrits selon un usage (plus proche du) latin. Ainsi referendum et agenda se prononcent [référindomme] et [ajinda] en français (référenndoume et aguenneda en latin)...

D’une manière générale, je pense que tout cela tient pour une bonne part au fait que, comme vous le soulignez en parlant des choix d’imprimeurs, les réformes dont nous parlons concernent plus la langue écrite et avaient donc un public extrêmement restreint. La difficulté de réformer la langue contre l’usage tient au nombre de personnes concernées par cet usage et réfractaire au changement. Autant dire que réformer la langue écrite, dans un pays peuplé alors d’illettrés, c’était aussi facile que vous le dites. L’élite a plié la langue écrite a ses idées plus ou moins snob et lorsque l’alphabétisation de masse est arrivée, les élèves ont du se plier a un usage désormais bien établi. De nos jours, une réforme de l’orthographe allant contre les usages est virtuellement innaplicable, car les langues écrites et orales ont beau toujours être en décalage de façon peut être plus marquée qu’ailleurs, elles sont bien plus en phase qu’à n’importe quel moment de notre histoire depuis le XVIème siècle au moins.

Typhon


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès