• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


GRL GRL 12 septembre 2008 13:32

Salut les gars ...

Je vous lis , là , et je suis tres partagé par le propos que vous tenez. Même si l’idée d’en sortir apparait nécessaire , motivante aussi, et d’ailleurs , merci à Dieu ... euh , à Bernard pour cette initiative. Oui , finalement , cet article est orienté vers une volonté de progression , alors , apres tout ce qu’on a pu dire , on ne peut pas le recevoir négativement ., c’est une bonne idée d’avoir écrit celà comme çà ...

Mais , si cet article est écrit maintenant , il est aussi écrit à un moment où la cinétique du choc est en train de retomber. La societé occidentale et ses automotivations pour aller guerroyer dans le monde manque aujourd’hui cruellement d’hormones . Hier , un débat encore chez nous , guerre impossible à gagner , bourbier , absence de cause réelle ... bref , disons que cet article reflete pour moi n un virage des esprits tres naturel , voire opportun.

Mais alors voilà , la cinétique du choc aura permis , de tenir plus de six ans un occident guerrier , revenchard , choqué , violent , dépossédé de ligne de conduite ou de progres . Personne , Charles , Bernard , personne , au fond de lui même n’est convaincu de la légitimité de tout ce merdier, de toutes ces attaques , ces interventions occidentales à l’étranger. De même, le coté abrupt et franc de la parole Russe aujourd’hui , tranche nettement , avec tout une propagande tirée par les cheveux , notament du coté américain .


Alors tiens , c’est le moment de passer à autre chose . ... Et je dis opui , par nécessité , et je dis non , par nécessisté également , allez comprendre ! 

Je reste de ceux qui pensent , qui croient que sans une énorme participation américaine , en haut lieu , tout ceci ne serait pas arrivé. De même , je suios de ceux qui pensent qu’une poignee d’individus s(’en sont mis plein les poches au sang des victimes des attentats et des guerres qu’ils ont automotivés. Cette hitoire est pour moi , une honte, une honte qui demande réparation, une honte qui demande à ce qu’on traduise les commanditaires en justice, une honte qui comme pour la folie allemande , ne verra point de résilience sans un proces international, entendez bien ceci .

Car ce qu’il me semble que vous appelez résilience, n’est pas tout à fait ce que vous faites . Je vous le rappelle , je souligne ici le tournant opportun que prend la pensée lorsque tout est perdu . Et ceci , j’appelerai çà , détourner le regard d’un ennemi que l’on sait plus fort que soi ... Or il se trouve, qu’au travers des attentats du 11 / 09 , un ennemi à déclaré la guerre à un monde qui se croyait libre , mais que cet ennemi n’est pas Arabe , n’est pas l’Islam , mais est interne au peuple dont les 3000 victimes scelleront à jamais ce geste d’automutilation immonde dont il a été question.

Que la responsabilité soit aussi nébuleuse que tout ce qui tiendrait au terrorisme aujourd’hui , n’est pas une raison pour laisser les memes dirigeants en place , habités de leur folie. C’est le monde des affaires qui a parlé ce jour là , le monde des affaires et la vanité , la vanit&é et la lacheté , car n’oubliez pas que ceux qui déclarent la guerre ne vont pas la faire eux même , ils sacrifient la jeunesse pour çà, pour les causes perdues du profit, perdues car elles sont ephemeres , perdues car elles redemandent sans cesse de nouveau moyens de prendre . Et on destabilisera des régimes , et on fera la guerre en disant maintenir la paix , et l’on ne parlera pas ou peu , de reserves energetiques , des buts non avoués , et tout ceci , tout ceci , se passera aisément d’une volonté de mettre la tete dans le trou pour ne pas voir . Pourquoi ? Mais parce qu’etre Irakien aujourd’hui , Afghan , Iranien , comporte aussi une cinétique de la blessure dont vous ne parlez pas. Et pourtant , si vous aviez vécu dix ans d’occupation , entendez bien , vous diriez vous auhjourd’hui que la résilience s’impose ? Non , la guerre aura occupé dix ans de votre vie , les morts les exactions en tout genre , la guerre quoi , bordel , et c’est pour celà que la paix ne passe pas par le contournement du mystere si peu mysterieux des attentats du 11 / 09 .

µLa traduction en justice , la traque ,des vrais terroristes est nécessaires pour les peuples , loins de chez nous , qui prennent encore les bombes et organisent peu à peu la riposte . Ils doivent mettrent des noms , des visages sur les faits , et il en va de même pour les américains. Ces noms , ces visages , seront le seul facteur de résilience possible.

Pour rebondir , il faut avoir quelque chose à quoi s’accrocher, quelqu’un qui permet la résilience , et à l’échelle d’un traumatisme populaire , il faut un proces, pour les américains , mais aussi pour ceux qu’ils ont attaqués et tués. Votre solution vaut pour les occidentaux uniquement , mais pour briser la cinétique d’une guerre il faut beaucoup plus évident que çà. La cinétique d’une guerre dure trois ggénérations. La premiere qui fait la guerre , la génération blessée . puis les enfants que celle ci éléve , dont la vision du monde passera par la peur et le qui vive, puis la troisieme , qui liberera enfion les coeurs de la pression d’une guerre passée. Le proces , ici , permet à la premiere génération de donner fin à quelque chose qui dans une logique de pays attaqué , peut recommencer n’importe quand. Et c’est pour çà , qu’il me semble important d’exiger la vérité , de la chercher encore ( il y aura toujours des gens pour la chercher sans relâche , et çà vous le savez aussi ) , jusqu’à pouvoir dire voilà, maintenant , ceux là vont répondre des crimes commis. Car on a si je puis dire la chance de contester l’acte originel, celui qui a tout déclenché . Et c’est une chance inouie lorsque le début d’un conflit est identifiable car généralement , les causes se perdent dans l’histoire ancienne . il y a des zones dans ce monde ou il est impossible de savoir qui a commencé à se battre , et où la justice internationale n’a au fond que peu de prise sur l’opinion . pas ici . Ce geste , ce crime du 11 / 09 est d’un cynisme tel , qu’il traduit ce que veut dire philosophie pour ceux qui ont étudié la cinétique des chocs et l’appliquent en géopolitique. Sans scrupules , sans coeur , sans âme , et au pouvoir du pays le plus développé au monde. je sais que j’avance avec la part engagée , et qu’il sera facile de m’expliquer que ... mais c’est ainsi, votre idée serait bonne pour moi , si il n’y avait pas tant de victimes en Irak , de pression en Iran , de victimes en Afghanistan .... Non , si celà doit vraiment cesser , il faut que le mot justice ait au moins un sens . Cà a marché avec Hitler , çà peut marcher avec Bush et compagnie ... C’est aussi simple que çà et pour finir , une phrase récente de Schröder , qui à l’occasion de la coupe du monde de footbal en Allemagne , voyait le stade et disait ému . " C’est la premiere fois depuis lafin de la seconde guerre mondiale , que les allemands osent lever leur drapeau ( ici dans un stade ) ... Voilà la cinétique , elle est des deux cotés , coté agresseur , coté agreessé, et toute philosophie qui se veut responsable ira dans le sens d’une guérison des deux parties ... C’est celà , la paix . Et Shröder doit son émotion au proces de Nuremberg , sans lequel , les allemends n’auraient pu repartir . Ce proces a permis l’économie d’une génération d’allemands. il était tres utile pour les juifs . il etait utile pour le monde entier. Voilà ce que je voulais dire.

Apres , il apparait que nous sommes toujours en train de nous battre , loin de chez nous , mais de nous battre , avec toutes les nuances techniques et sémantiques qui font de ce conflit une guerre pour certains et pas pour d’autres . Non mais enfin , çà change quoi ? Alors oui , sages soyons , il reste toutefois la parole biblique . Oui , on est toujours deux à se battre , et pour qu’un conflit se termine , il faut deux choses pour celui qui veut pacifier , qu’il prenne le dernier coup dans la gueule d’une part , et qu’il accepte de ne pas le rendre au nom d’une légitimité de retour. Oui , çà , c’est la fameuse joue gauche. La fin des hostilités est utile de toute façon ... Mais le onze septembre , les gars, restera une traque dans beaucoup d’esprit , pendant deux générations glissantes à cette date , et celà , résilience ou pas ...


Merci de votre lecture les gars .

GRL.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès