• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


oncle archibald 18 septembre 2008 18:00

@ Mr Lyon : tout à fait d’accord avec vous pour ne pas revenir à la quatrième et à ses gouvernements qui dépendaient du bon vouloir de quelques députés. Ce que je veux dire c’est que le choix du deuxième tour de la présidentielle peut inclure un homme qui se réclame du centre, ce que ni la droite actuelle ni la gauche ne veulent envisager sans hurler aux risques de magouilles.

Les politiques de droite ou de gauche qui ont été pratiquées jusqu’à l’avènement de Sarkozy ressemblaient fort à des politiques de « centre droit » ou de « centre gauche » en alternance. A l’heure actuelle on a un parti unique de droite qui soutient une politique ultralibérale et américaniste, un centre qui espère pouvoir être pragmatique et une gauche qui n’ose pas dire ce qu’elle souhaite tant elle a peur de perdre une partie de ses électeurs.

Une alliance annoncée avant l’élection législative entre un parti du centre et un parti de la droite modérée ou un parti socialiste libéral anticommuniste ne me paraîtraitrait en aucun cas une magouille et casserait le bipartisme sans revenir aux pratiques de la quatrième république. Et puis dans la constitution de la cinquième, le Président reste maître du jeu. Il peut dissoudre une assemblée qui magouille et demander aux électeurs de lui donner une autre majorité ou de le désavouer. J’en veux encore à Mitterand d’avoir inventé la cohabitation, si contraire à l’esprit de la cinquième que souhaitait le général de Gaulle ! Si ca n’était pas une magouille ce tour de passe-passe c’était quoi ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès