• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


pseudo-nyme (---.---.96.188) 14 novembre 2005 11:32

Cher Monsieur Riot,

Pour quelqu’un qui couvre les affaires européennes depuis 1969 (comme vous le précisez bien vous-mêmes), la méconnaissance de la politique polonaise me frappe tout particulièrement. On attendrait en effet, surtout du Directeur de la Rédaction européenne de France 3, un peu plus qu’une simple reformulation des préjugés et des idées reçues sur un pays de 40 millions d’habitants à deux heures du vol de Paris.

Que veut dire en effet, « gouvernement de droite, qui s’appuie sur une extrême-droite, qui cultive des valeurs et affiche des ambitions bien peu »européennes«  ? Vous vous contredisez d’ailleurs vous mêmes quelques lignes plus bas, en disant que »les populistes de Samoobrona (autodéfense)« (faisant selon vous partie de »extrême-droite polonaise« ) n’hésite pas à rêver à haute voix d’un régime à la biélorusse (et donc communiste par excellence !). Ne faudrait donc pas parler ici d’extreme gauche ? Mais ceci détruirait l’image que vous vous efforcez de peindre... Et en plus, comment concilier alors le fait que »l’extrême droite« et »l’extrême gauche" peuvent faire partie du même gouvernement ? Par ailleurs, je peux vous assurer Monsieur Riot, il y a beaucoup moins d’extrême droite en Pologne qu’en France ou qu’en Allemagne !

Dans le paragraphe suivant, vous continuez : « Tous les deux se rejoignent sur une remise en cause des valeurs du Conseil de l’Europe, donc de l’Union : la liberté, la démocratie, les droits de l’homme, l’État de droit, la Charte des droits fondamentaux, l’égalité hommes-femmes... Ils confondent patriotisme et nationalisme, prônent un moralisme intolérant et sectaire, ne cachent ni leur xénophobie, ni leur antisémitisme militant. » De nouveau, pour un intellectuel honnête, et j’espère que vous avez ambition de l’être, il serait peut-être utile de spécifier en quoi le gouvernement polonais remet en cause la liberté, la démocratie... ? Quant à « l’égalité hommes-femmes » ou « moralisme intolérant et sectaire », je ne sais pas non plus à quoi vous voulez faire la référence ? Peut-être à l’absence de zèle dans la mise en place du PACS ou de l’adoption des enfants par les couples homo, ou encore par une législation trop restrictive qui empêche l’apparition d’une place Pigalle au centre de Varsovie ? Je ne pense pas que le libertinage à la française soit en effet une bonne source d’inspiration pour l’ensemble de l’Europe. Un peu plus de tolérance, M. Riot, donnez à chaque société le droit de se définir elle-même - ce n’est pas parce qu’un jour vous permettrez un jour aux demoiselles de se balader sans jupe au milieu de Paris qu’il faudra taxer tous ceux qui n’adopteront pas votre idée comme « moralistes intolérants et sectaires ».

Quant à « l’antisémitisme militant », vous pourriez passez au delà de cette idée reçue et prendre note que dans ce gouvernement il y a justement M. Meller (d’origine juive) qui succède à M. Rotfeld (lui aussi ayant des racines juives) occupant un des postes clés du nouveau gouvernement. Encore une fois, un peu plus d’objectivité et un peu moins de manipulation, cher Monsieur Riot !

Un autre paragraphe : « Faut-il rappeller avec fermeté à M. Marcinkiewicz que l’adhésion à l’Union n’est pas une simple entrée dans un marché commun (ou dans une zone de libre-échange) , dans un club qui permet de favoriser le développement économique et de bénéficier de subventions et d’investissements... ». Je pense que les Polonais en sont bien conscients, en tout cas ils sont tout à fait prêts de renoncer aux subventions si leurs collegues français le feront de même. Toutefois, sauf la preuve du contraire, c’est bien la France qui prend une part énorme des fonds destinés à la Politique Agricole Commune. Faut-il vous le rappeler avec fermeté ?

Ensuite, que voulez vous dire par « Une phrase ambiguë : »L’intégration dans les structures européennes garantit notre développement et notre bien-être, l’alliance avec les États-Unis au sein de l’Otan est la garantie de notre sécurité«  ». Où voyez vous l’ambiguïté ? Ou peut-être faites vous référence à vos « pulsions » antiaméricaines, qui ne supportent pas qu’un autre pays dans l’UE puisse avoir des préférences politiques autres que la France, apparemment dépositaire des toutes les valeurs européennes et des codes de bonne conduite ?

Voilà Monsieur Riot, « ne faites surtout pas de procès d’arrière-pensées » et prenez temps d’aller une fois en Pologne, parce que c’est un pays totalement différent de celui que vous décrivez dans votre article.

Avec mes salutations les meilleures, Votre lecteur dévoué smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès