• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


appoline appoline 17 octobre 2008 13:15

Le gachis et le vol dans n’importe quelle entreprise est un fléau, les sociétés privés sont vigilentes et les contrôles rigoureux , ce qui n’est pas le cas dans le public. Quand les professionnels de santé auront compris qu’ils contribuent largement au trou de la sécurité sociale et que la perénité du système dépend en grande partie de leur attitude professionnelle, ils auront bien avancé. Quant aux chirurgiens que j’ai vu oeuvrer, leur propres collègues ne leur faisaient pas de cadeaux (naturellement quand ils avaient le dos tourné) et puis sans être chirurgien, quand vous voyez un obcétricien arriver avec les cheveux dégueulasses dans le bloc, se pencher entre les jambes de sa patiente et toucher les poils du pubie et d’un, un autre qui "dans le doute" enlève deux testicules saines et de deux, un autre cherchant une hémorragie, ne voulant pas admettre ses limites et farfouille pendant trois heures avant l’arrivée en hélico du samu et de trois et la liste est longue, pourtant je n’y suis pas restée longtemps, heureusement, mais cela ne compense pas avec les gens formidables que j’y ai connu. Il y a vraiment une grosse remise en question à faire et ils en sont incapables. Tout le monde peut faire des erreurs, nous sommes des êtres humains avec leur faiblesse, il faut savoir dire "je ne sais pas, je passe la main" sinon cela s’appelle de l’incompétence et dans ce domaine, cela ne pardonne pas.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès