• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Emmanuelle Purdon 11 octobre 2008 11:49

C’est vrai, il ne coûte plus rien à la Société, sauf qu’il était peut-être innocent. Dans le cas d’Anthony Mungin, qui n’a pas eu droit à un procès équitable, ce serait le cas. Selon son investigateur, l’histoire d’Anthony Mungin est un "cas d’innocence avéré". Il y a donc une vraie responsabilité morale.
Par ailleurs, il faut savoir qu’un procès de peine capitale coûte cinq fois plus cher qu’un procès traditionnel (cela se compte en centaine de milliers de dollars), et tout cet argent pourrait être utilisé pour une meilleure prévention contre le crime.
Enfin, les gens changent. Au bout de vingt ans d’incarcération, les condamnés ne sont souvent plus les mêmes personnes. Les conditions extrêmement difficiles de leur incarcération les obligent souvent à réévaluer leur vie et la nature de leurs actes. Dès lors, pourquoi supprimer leur vie ?
Pour plus d’infos sur les cas d’innocents exécutés dans les couloirs de la mort, lire :
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=44876&id_forum=1856442&var_mode=recalcul#commentaire1856442


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès