• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jeff77 18 octobre 2008 22:11
En réponse à Nehdir Azouz, journaliste à Tunis qui a mis un commentaire sur mon blog http://jeff77.over-blog.com pour s’étonner des paroles "agressives" de notre hymne national, cherchant ainsi à justifier indirectement les sifflets..

Cher Monsieur,
Quand on accepte de vivre dans un pays on en accepte les coutumes, les lois, mais aussi l’ histoire. Et on les respecte. C’est ce que les parents des jeunes qui ont sifflé l’hymne français auraient dû leur apprendre.
Etant journaliste à Tunis, il est dommage que vous ayez eu besoin de recourir à une encyclopédie pour connaître les raisons des paroles de l’hymne national français. Et il faut croire que vous n’avez pas bien cherché puisque vous faites erreur et avez donc trompé votre fille.
La Marseillaise n’est pas due à l’épopée napoléonienne mais date de la révolution française en 1792. Il était intitulé au départ "Chant de guerre pour l’Armée du Rhin", l’auteur Rouget de Lisle puis "Chant des Marseillais" pour les 500 volontaires de cette ville qui ce sont engagés dans cette Armée du Rhin pour combattre les puissances étrangères qui voulaient anéntir la Révolution. Puis au final ce sont les Parisiens qui ont donné le nom de "La Marseillaise" en leur honneur lors de leur arrivée dans la capitale.
L’hymne de la France est donc directement lié à la révolution française et à ses victoires pour la sauvegarde de sa liberté. C’est un hymne, certes combatif mais de défense et donc non agressif. D’autre part, je peux comprendre que vous ne maîtrisiez pas bien tout le sens des mots de la langue française. Les mots « sang impur » s’appliquent également aux idées et pas seulement aux hommes. Et je ne voudrais pas entrer dans des discussions théologiques mais les religions font également couramment référence au mot « impur »..

C’est plutôt cela que vous auriez du apprendre à votre fille : le fait que des personnes sont morts en chantant pour des idéaux, leur pays, la liberté républicaine et la déclaration des Droits de l’Homme qui a permis à la France d’être une terre d’accueil dont nombre de vos concitoyens, comme d’autres ressortissants étrangers, ont pu ou peuvent aujourd’hui bénéficier ce qui l’enrichit.

Et il ne me viendrait pas à l’idée de m’étonner ou de critiquer les paroles des hymnes des autres pays. Je les accepte tels qu’ils sont. Je note également que les articles de votre site ne peuvent faire l’objet d’aucun commentaire. J’y vois un refus du débat et de la contradiction ce qui est curieux pour un journaliste. La démocratie et la tolérance semblent dès lors plaider plutôt en ma faveur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès