• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pierre 28 octobre 2008 17:44
Quel mal y a-t-il à apprendre la grammaire, à moins que je ne saisisse pas quelque chose dans cette polémique ? Durant l’excellente instruction secondaire que j’ai reçue, au cours des années soixante, nous avons systématiquement étudié tous les types de subordonnées et bien d’autres choses encore et je puis certifier que nous n’en sommes pas morts, que ça nous intéressait et que ce fut l’UNE des voies de notre apprentissage de la langue écrite et de la pratique de l’écriture. La pratique intelligente et cultivée de l’écrit ne peut que bénéficier d’un savoir explicite des structures grammaticales qui ordonnent notre langue.
 
Quant aux concepts sémantiques d’expression déictique, de connecteur, etc., je suis d’accord qu’ils ne devraient pas entrer en jeu dans l’enseignement primaire ou secondaire du français (les notions de la grammaire traditionnelle sont tout à fait suffisants à ce niveau). Ce sont, cependant, des concepts fort utiles qui appartiennent à la théorie sémantique des langues naturelles et artificielles (par exemple, les idéographies utilisées en logique mathématique) et à la philosophie du langage développée par les travaux logico-sémantiques de Gottlob Frege, Ludwig Wittgenstein, John Austin, John Searle et bien d’autres (en France, par exemple, par des philosophes tels que Jacques Bouveresse et François Récanati). Ce ne sont nullement des préciosités. Là-dessus je me trouve en désaccord profond avec Paul.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès