• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


nihalem 27 décembre 2008 23:03

Pour le reste, après plusieurs relectures, je suis à peu près sûr de ce sûr de ce que j’ai compris. En revanche, j’ai deux sens pour ça :

« si tu es un pauvre athée chiant et ben tanpis pr toi ...mais fait gaff qu’on tu parle de religion »

Première possibilité : mais fais gaffe à ce qu’on te parles de religion. C’est-à-dire que tu lui demandes de faire attention à dialoguer avec des religieux qui savent de quoi ils parlent, plutôt que de parler sans savoir.

Deuxième possibilité : mais fais gaffe quand tu parles de religion. Implicitement après les insultes que tu mets dans le même message, il y aura des représailles, mais je ne vois pas lesquelles (moinsage en bande ?). À moins que ce ne soit qu’une invitation à plus de prudence. Mais alors, c’est une peu brutal comme transition après toutes les insultes : tu souffles le chaud et le froid ?

Quoiqu’il en soit, et même si je sais que c’est difficile (j’échoue parfois moi-même à suivre ce principe), il ne faut pas ajouter toujours plus d’insultes, mais essayer des arguments, il faut considérer que si l’interlocuteur pense des stupidités, c’est déjà une punition et il ne le sait même pas. Ça demande beaucoup de patience, je le reconnais. Et de l’amour pour le genre humain, un minimum, aussi.

Si vous me le permettez, voici quelques liens utiles :
Dictionnaire du Trésor de la Langue Française (moche mais surpuissant, surtout pour ceux qui ont des difficultés en orthographe, et très complet).
Conjugueur
Exercices de français avec les règles de base.
J’espère que celà vous sera utile. smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès