• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


cath 5 décembre 2008 10:34

Il n’y a pas que l’informatique pure et dure qui soit concernée par les prestations en télétravail. Tout ce qui est du domaine du rédactionnel, de la traduction, et ce qui est lié à l’utilisation des TIC pour la formation et la communication l’est aussi, entre autres, et ces domaines ne sont pas touchés par la délocalisation. On cherche à réunir des collaborateurs de qualité autour d’un projet.

Ensuite, il y a la possibilité de se rendre dans l’entreprise ou l’organisation régulièrement pour ne pas perdre le contact social et également de rester en contact constant avec les collaborateurs via les outils de présence virtuelle (skype, msn).

J’ai tavaillé sur des projets internationaux avec le bureau international du travail à Genève et je peux vous dire que nous étions une équipe dont les membres étaient localisés en Suisse, France, Portugal, USA. Nous avons des réunions hebdomadaires sur skype et tout le monde était très motivé. Le projet était une réussite.

Quand on parle de télétravail, à mon sens, il ne faut pas voir que cet aspect de cout de l’employé qui ne s’applique qu’à des travaux, certes, répandus, comme la programmation informatique. Il faut envisager tous les corps de métier et repenser la manière dont chacun peut s’épanouir dans son travail en lachant du lest sur la mentalité bien française qui veut que l’employé soit sous surveillance dans sa cage.

Donc, certes, il y a un danger concernant la concurrence étrangère dans certains secteurs, mais il y a dans le télétravail des enjeux sociétaux qui dépassent cet aspect.

si l’on compare avec les autres pays européens, on s’aperçoit que la France est vraiment à la traine dans ce domaine :

Nombre de télétravailleurs en % travaillant au moins une fois par semaine dans un autre lieu que l’entreprise en utilisant les TIC.

 	Pays Bas : 25,4%
 	Allemagne : 22,8%
 	Finlande et Danemark : + 20%
 	Italie, Suède, Royaume Uni : +15%
 	......
 	France : moins de 6% comprenant les indépendants (1%) et les commerciaux.(4 à 5%). (dernier rang de l’étude avec l’Espagne).
http://www.aftt.asso.fr/teletravail-et-pme-un-plan-marshall-pour-les-pme-article0035.html

Question de mentalité...



 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès