• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Internaute Internaute 3 décembre 2008 11:30

La suppression de la prescription n’est pas une bonne chose, quelque soit le méfait commis. Il faut savoir oublier. Lorsque 30 ans se sont écoulés je ne vois pas l’avantage de rouvrir les plaies et de recommencer un procès dans un contexte ou ni la victime ni l’accusé ne sont semblables à ce qu’ils étaient au moment des faits. La civilisation chrétienne est celle du pardon, pas de la vengeance éternelle comme le réclame le Talmud. D’ailleurs cette levée de la prescription a commencé comme par hasard pour les crimes de lèse-juif. C’est maintenant devenu un moyen juridique que réclament des associations. C’est une pente dangereuse qui nous conduit droit vers les pires excès.

Par contre, il faudrait renforcer l’internement des criminels afin de protéger la société. Il est contradictoire de retrouver dans la rue des gens qui ont violé dix jeunes filles, qui ont été pris puis relâchés dix fois, et qu’on vienne ensuite parler de supprimer la prescription. Commençons pas appliquer des peines dissuasives.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès