• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Internaute Internaute 7 décembre 2008 17:04

Les peines sont trés efficaces. Pendant que le pervers est en prison il n’est pas entrain de faire de nouvelles victimes. Quand il sort et s’il a dépassé les 70 ans il n’a plus le même pouvoir de nuisance. Le problème est que les députés les laissent sortir au bout de trop peu de temps.

Le sort d’une victime peut être épouvantable (il l’est sûrement) à titre personnel mais quand vous prenez une mesure juridique celle-ci s’applique à la nation entière, et il faut tenir compte de cette généralité qui dépasse nécessairement les particularités d’un cas ou d’un autre. Si l’on supprime la prescription pour les crimes de pédophile, pourquoi ne la supprimerait-on pas pour d’autres crimes, tout aussi horribles, comme la torture des vieux à leur domicile pour leur prendre leurs économies ? A la longue on en viendra à supprimer la prescription tout court et je n’ai aucune envie de vivre dans une société pareille. Il fut une époque où l’on réclamait la peine de mort pour l’assassinat des policiers. Cette idée saugrenue fut aussi abandonnée car il n’y a pas de raison de protéger un policier plus qu’un autre citoyen. Dans l’adversité les citoyens doivent être traités de la même manière. Nous avons déjà deux catégories de citoyens comme je l’ai mentionné dans le premier commentaire, n’ouvrons pas une troisième classe et oeuvrons au contraire pour en rétablir une seule.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès