• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Illel Kieser ’l Baz 3 décembre 2008 16:34

@pépère1952
Bonjour,

où voyez-vous un "débat terriblement émotionnel" ? Parce que nous ne sommes pas à la Sorbonne à décortiquer et à ergoter sur les milles et une manières de violer un nourrisson, en retenant élégamment nos binocles ?
Vous-même pratiquez un mode subtil de trituration de l’information :
"flou artistique" C’est prendre les Suisse pour des c...
Décrire les actes pédophiles, la puberté ? demandez-vous.
Le code civil n’est pas un manuel de description des comportements humains. Ce sera aux juges de se creuser un peu.
Concernant la puberté, j’ai souvenir de la requêtes d’un juge français qui avait procédé à un examen du système pileux de deux jeunes filles destinées aux charters de renvoi et soupçonnées d’avoir menti sur leur âge.
Il y a des juges qui ont déjà répondu à la question...
C’est cela le facteur humain de la justice, c’est aussi cela la répartition des pouvoirs. C’est aux politiques de se soumettre à la volonté d’un peuple qui a demandé quelque chose. On en tient compte ou bien l’on instaure une loi d’exception.

L’imprescriptibilité comme manifestation d’une idéologie pessimiste ? Mais savez-vous que dans de nombreux pays les crimes et meurtres sont imprescriptibles.
Pourquoi, dès lors faire une exception alors que l’on reconnaît le viol commis sur un adulte comme un crime et ne pas le reconnaître quand il est perpétré contre un enfant, par un adulte ayant autorité sur lui ?
Rendez-vous compte de l’impasse de votre raisonnement ? Et ce qu’il cautionne implicitement...
Quant à ces actes, vous dites qu’ils relèvent de la psychatrie ? Lesquels, de quoi parlez-vous ? De la pédocriminalité ordinaire, celle qui se joue dans les familles et dans les clubs sportifs ou dans les cours de musique ?
Ces prédateurs-là ne relèvent absolument pas de la psychiatrie. Pour cela il faudrait que leur faculté de discernement soit abolie. Or, ces pervers-là sont terriblement lucides et ils savent calculer, ruser. Ce sont des prédateurs calculateurs, manipulateurs et conscients.
Outre leur crime physqiue, ils exercent de manière plus ou moins longue une pression insupportable pour l’enfant : C’est notre secret à nous !!"
"Si tu dis quelquechose tu vas détruire ta mère..."
Vous doutez également du bien fondé de la requête des victimes... Autre arrogance qui vous permet de vous substituer à ces victmes que vous considérez comme amoindries, faibles et vous parlez à leur place car vous détenez la sagesse et la distance...
C’est précisément ce qui les choque le plus : cette condescendance suffisante dont, vous n’êtes sûrement pas conscient.
Bien à vous


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès