• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


implan-T implan-T 8 octobre 2011 14:13

Et bien on peut dire que votre ignorance est à la hauteur de votre analyse !

« le bio est une secte… »
« Le marketing bio fait appel à des croyances, medecines bidon style naturopatie ou autres homéopaties. »

L’humanité s’est développée en mangeant bio et en se soignant par la naturopathie depuis la nuit des temps et visiblement, vous ne connaissez pas les principes fondamentaux de l’agriculture biologique, ni de la naturopathie et de l’homéopathie.

"… le mouvement bio est un autre leurre : leur marketing agressif et le fait que l’on melange les croyances avec les faits scientifiques indique clairement qu’il s’agit ni plus ni moins d’une grosse opération commerciale dont le but n’est nullement la santé, mais le profit.« 

Reprocher un  »marketing agressif«  au bio, c’est le monde à l’envers !!!
Le marketing de toutes ces cochonneries industrielles est bien plus agressif (envers les enfants notamment) et sournois (par manque de transparence) que le bio. Vous n’êtes pas crédible un instant !

 »on melange les croyances avec les faits scientifiques« 
Vous parlez de quels »faits scientifiques«  ? Ceux qu’on nous cache pour imposer le totalitarisme de Monsanto ? Ceux qu’on nous cache pour nous imposer une bouffe malsaine et une médecine lucrative par la suite ?

 »une grosse opération commerciale dont le but… est le profit« 
Il y a vraiment de quoi sursauter tellement ce que vous dites est ÉNORME !!!
Nous savons tous qu’une exploitation en bio est bien moins rentable qu’en conventionnel et demande beaucoup plus de travail (physique entre-autres). Ceci est légèrement compensé par certains prix du bio plus élevés (mais sortons des idées reçues, certains produits sont moins cher en bio).

 »je suis à peu près certain que Monsanto a des billes là dedans« 
Monsanto est en guerre contre le bio et les médecines naturelles. Voyez le Codex Alimentarius/OMC/PAC et les récentes lois européennes qui achèvent les herboristes. Un soupçon de complot également sur la bactérie E-cholia sortant des labos OGM et se retrouvant dans le monde bio, que c’est étrange… Cela dit en passant, ça a fait son effet auprès des personnes réticentes au bio qui se confortent dans leurs idées préconçues des dangers du bio (ben ouai, les agriculteurs mettent les mains dans le fumier, etc… c’est dégueulasse c’est plein de bactéries et des gens en sont mort en Allemagne… no comment !)

Je crois que vous mélangez beaucoup de choses et que vous faites des amalgames simplistes. Vous avez peut-être une dent contre le monde bio et les médecines parallèles qui gravitent autour, par l’expérience malheureuse du décès de votre père suite à ses convictions.

Il n’en reste pas moins qu’une terre bio peut être exploitée indéfiniment, contrairement aux terres »traitées" qui meurent très rapidement et qu’on ne peut exploiter qu’en y apportant toujours plus d’engrais.

Ne diabolisez pas l’agriculture biologique qui a toujours été biologique avant l’apparition des multinationales de la chimie agro-alimentaire et l’exploitation intensive agro-industrielle, pour la rentabilité.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès