• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Francis JL 19 janvier 2009 10:26

Quel dommage que des gens qui se réclament de Maurice Allais prêtent ainsi le flanc à la critique.

La légende du graphique "évolution de la dette publique en % du PIB : ""N’est-elle pas belle la dette de l’Etat depuis 1978 ?Y a-t-il une autre solution de créer de l’argent dans ce système ?"" cette légende est incompréhensible.

Faut-il en induire que la solution à la dette serait de créer de l’argent ? Ou bien qu’il y aurait une autre solution que de créer de l’argent ? Le texte est par trop simpliste pour répondre à cette question. Je lis :

""Imaginez qu’il y a 10 d’argent pour 1 objet. L’objet vaut 10 il est échangé. Mais s’il n’y a que 1 d’argent, si vous voulez vendre votre objet, il n’y a pas d’autre solution que de le vendre 1""

Mais oui il y a une autre solution ! L’objet n’est tout simplement pas "échangé". Le plus souvent il sera détruit ! Trop souvent même par les guerres. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas assez de monnaie que l’objet ne se vend pas, mais parce qu’il n’y a pas assez d’acquéreurs idoines fortunés cependant que l’offre est abondante.

Nous sommes depuis des décennies dans un processus d’accroissement des inégalités qui favorise les plus hauts revenus au détriment des autres. Tout le bénéfice de la croissance est accaparé par les très riches. Comme les classes populaires ne peuvent plus "donner" ce sont les classes moyennes qui aujourd’hui stagnent dans ce jeu à somme nulle de la répartition des richesses. L’offre sur les produits de luxe est pléthorique quand le pouvoir d’achat des classes moyennes est en régression. Il y a donc un écart croissant entre l’offre et la demande. Ce type de surproduction en régime capitaliste conduit généralement à la guerre.

Un autre moyen pour éviter la démocratisation des revenus et la guerre, qui serait vue par les très riches comme une régression, un "retour en arrière" comme ils disent dans leurs Médias qui mentent, serait d’engager de travaux pharaoniques : par exemple des machines à refroidir la planète. Pour cela il suffit de dire que la Terre se réchauffe, toujours dans le médias aussi imbéciles que menteurs.

Friedman, proposait de jeter de l’argent par hélicoptère. D’autres guère plus avisé disaient que "faire et défaire, c’est toujours du travail". En ce 21ème siècle on a trouvé la panacée : fabriquer un réfrigérateur gigantesque. Je ne sais pas vous, mais moi, dans ma cuisine il y a un frigo : d’un coté il fait du froid, de l’autre du chaud. El bilan, c’est que la température de ma cuisine n’est pas affecté, mais ma facture EDF, oui.

 

Ps. Je ne nie pas le bouleversement climatique. Je dis que les projets tous fous de refroidissement sont des remèdes pires que le mal qui risquent de réchauffer, qui nous entraîneraient dans un cercle vicieux shadockien.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès