• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Scaramouche Scaramouche 17 janvier 2009 14:45

Dans votre litanie vous oubliez : "Que tous ceux qui n’ont pas ouvert la bouche depuis 1946 alors qu’Israel colonisait la Palestine et chassait les Palestiniens de leurs terres...". Un "détail" qui vous a peut-être échappé ? 

Une image vaut mieux qu’un discours :
http://www.alterinfo.net/photo/781672-956591.jpg

... qu’ils l’ouvrent aussi pour le franco-Israel Guilad Shalit sauvagement enlevé par les terroristes du Hamas et dont on ne sait rien depuis presque 1000 jours

Puisque vous voilà plein de bons sentiments pour UN otage de ce conflit, aurez-vous une petite pensée pour les 11000 palestiniens qui croupissent dans les géôles israéliennes ? (11000 "terroristes" me direz-vous ?! Y compris les enfants ?)

Pour rafraîchir votre mémoire bien sélective (citation d’un texte du parlement européen) :

Le dernier rapport des Nations unies sur la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens fait état plus de 700 000 Palestiniens emprisonnés depuis 1967. 11 000 prisonniers se trouveraient dans les prisons israéliennes, dont 376 enfants, 118 femmes, 44 membres du Conseil législatif palestinien et près de 800 détenus administratifs. Ces derniers étant détenus pour des périodes renouvelables de plus de six mois, uniquement sur décision administrative. La rétention administrative est autorisée par le droit international, en cas de "mise en danger de la sécurité de l’État" alors qu’Israël n’a jamais défini ce concept. De plus, la plupart des prisonniers palestiniens sont détenus en Israël, ce qui rend la plupart du temps les visites familiales impossibles. Cette situation enfreint la quatrième convention de Genève, soulignent les députés.
 
Selon le rapport de l’ONU, "les prisonniers sont victimes de traitements humiliants et dégradants, l’interrogatoire étant conduit d’une manière inhumaine et s’apparentant parfois à de la torture". Deux rapports publiés par des ONG israéliennes ont montré que les personnes arrêtées sont victimes de mauvais traitements physiques et empêchées de satisfaire des besoins essentiels, en étant par exemple privées de sommeil pendant plus de 24 heures.
 
Le traitement inquiétant des enfants
 
Les députés dénoncent également le fait que l’arrestation, l’interrogatoire et l’emprisonnement d’enfants palestiniens soient devenus des pratiques courantes ces dernières années : "Ces enfants sont généralement poursuivis par le même système militaire que les adultes palestiniens, en violation de la Convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant (UNCRC) entrée en vigueur en Israël en novembre 1991. Cependant, Israël refuse son applicabilité au territoire palestinien".

etc....
Source : http://www.europarl.europa.eu/news/expert/briefing_page/32585-189-07-28-20080624BRI32584-07-07-2008-2008/default_p001c014_fr.htm


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès