• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


french_car 27 janvier 2009 11:17

Le Figaro - qui n’est pas ma tasse de thé - n’a guère manqué à l’objectivité, le fait de dire qu’elle n’était en rien préparée à se confronter à des élèves de ZEP relève de l’évidence.
Cette enseignante un peu plus fragile que d’autres a reçu les coups de couteaux d’un ado en plein désarroi, sans passé et sans avenir.
Je ne l’excuse en rien mais comment imaginer que son geste eut pu être prémédité ?
Quel intérêt ? Voulait-il lui piquer son sac à main ? L’assassiner pour éviter le conseil de discipline ?
Oui l’EN est coupable, coupable de laisser des débutants se confronter à des ados au plus profond de leur mal être, coupable également d’empiler règlements sur règlements, sanctions sur sanctions, de placer le répressif avant l’éducatif. L’éducation est de la responsabilité des parents certes mais quand ceux-ci sont incapables de l’assurer il n’y a que l’institution qui puisse prendre la relève.
Il est curieux qu’une institution aussi répressive et fermée, accrochée à ses certitudes, à son pouvoir et ses privilèges puisse être considérée comme progressiste.
Les profs ont le coeur à droite et le portefeuille à gauche.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès