• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


aude guignard 17 mai 2013 12:28

c’est tout à fait exact : tous les milieux sont concernés, et les deux sexes également. parmi les auteurs de violences sexuelles incestueuses les victimes citent leur mère dans 15 à 18 % des cas. mais le chiffre officiel tourne autour de 2 % de femmes criminelles ; plusieurs écrits et colloques récents ayant attiré l’attention là dessus, ce chiffre officiel va certainement croitre, car les personnels vont prendre cronscience que la mère n’est pas toujours une sainte. et les mères ne violent pas que leur garçon ! les grands mères et les grandes soeurs sont aussi citées comme auteurs de violences sexuelles par les victimes. ce qui n’entre pas facilement dans la conception des policiers, des magistrats ni des personnels sociaux. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès