• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


nihalem 4 février 2009 18:14

Complètement con :
« ET UNE RÉHABILITATION ?

Ce n’est pas l’annulation d’une condamnation, ou la reconnaissance de l’injustice d’une peine précédemment infligée (cf l’affaire Dreyfus).

Réhabiliter un excommunié consiste à l’accepter de nouveau parmi ce corps qu’est l’Église. »

Non, ce n’est pas la réintégration dans l’église. D’ailleurs, ce n’est même pas une réhabilitation. En 1054, orthodoxes et catholiques s’excommubiet réciproquement, en 1965, ils lèvent leurs excommunications. Pourtant il y a toujours deux Églises, qui différent sensiblement sur leurs christiannismes. La levée d’excommubication est un préalable au dialogue, c’est tout. Pas une adhésion. C’est reconnaître que l’autre n’est pas diabolique et qu’il n’y a qu’égarement. Souvent, l’excomunication correspond au danger du moment et est adoucies quand ça se tasse, voire elle n’est pas prononcée si l’antagonisme est évident et qu’elle inciterait à la peersécution des chrétiens, comme les régimes totalitaires...

Il ne suffit pas de lire la vulgate anticléricale pour savoir de quoi il en retourne, encore plus pour relayer ces fausses informations. Santos, tu es un mauvais journaliste citoyen...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès