• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ervita 8 février 2009 13:32

Bonjour,

@jonas , ddacoudre

Plus je me balade sur les forums et plus je constate qu’il n’y a plus ni gauche ni droite mais un consensus sur les causes et les voies à emprunter pour reconstruire un avenir.

Nous vivons en democratie depuis un certain temps et la lucidité qui semble habiter chacun aujourd’hui nous aurait éviter de cautionner par nos votes et notre soumision un système qui vit à nos dépend (syndicats, gouvernement, partis politiques, organisation mondiales ). Etre citoyen est une activité a plein temps. A ne pas oublier pour l’avenir.

Pour l’avenir il ne me paraît guère envisageable de faire confiance aux personnes en place en leur laissant le pouvoir. L’élite actuelle pense plus à sauver la pyramise existante. La manifestation du 29 Janvier en est pour moi l’expression ( pour PS et syndicats ).
Coté pouvoir l’heure est à l ’attente et au maintient dans les clous ( comme dirait un 1er ministre : la route est droite mais la pente est rude )

La chance des US n’est pas d’avoir Obama mais d’avoir eu des éléctions à un moment crucial !
Obama leur donnera peut être satisfaction, reste à savoir avec quelles armes et quelle philosophie politique.

Nous sommes seuls ensembles et je pense que rien ne changera sans que la population exprime clairement sa volonté et fasse pression sur le pouvoir pour faire sauter tous les verrous mis en place et la définition d’une autre philosophie politique.


Il me semble que la première de ses volontés est l’abolition pour les banques du monopole de la création de monnaie scripturale par le biais de prêts et donc le recouvrement par les états du droit à se financer eux même sans engraisser les capitaux. ( pour la france 1500 Md€ depuis la loi VGE en 1973 )
Il y a bien d’autres propositions qui sont formulées ici et là et qui montrent combien la population à une acquitté nouvelle sur la situation.

En conclusion, Merci Jonas d’évoquer l’ OTAN à l’heure ou la France se prépare à réintégrer son commandant pour la modique somme de 400 millons € alors que cette organisation qui n’a plus de raison d’être n’est qu’une dérive dangereuse supplémentaire.

Sachons utiliser les éléctions européennes pour faire valoir notre volonté




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès