• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ddacoudre ddacoudre 8 février 2009 22:03



 

 

bonjour millesime

j’espère que tu es d’un bon cru
l’état depuis les accords instituant la BCE, ne peu plus faire tourner la planche à billet, qui elle est sans intérêt pour les citoyens (et poses d’autres problèmes) ; l’état pour emprunter émet des obligations sur la crédibilité de sa stabilité que des zinzins achèterons dans l’espoir de faire du bénéfice. parmi ces zinzins il y a des états et des banques. ceux ci achètent des obligations et détiennent une dettes sur l’état, ils peuvent la mettre sur le marché pour la revendre à d’autres qui réaliserons un bénef dessus,
.Les obligations sont accompagnées d’un taux d’intérêt exprimé en pourcentage de leur valeur nominal. Ce taux sert à déterminer le montant des intérêts qui sera payé chaque année au porteur de l’obligation par détachement du coupon. Le versement des intérêts intervient dans la plupart des cas une fois par an, voire trois fois par an.
Le taux d’intérêt est en général fixé par l’émetteur en tenant compte des taux d’intérêt du marché.
ainsi dans ce qui nous occupe les banques achètent des obligations et donc l’état leur verse un intérêt, puis l’état re prêté cet argent aux banques en difficultés contre intérêt. donc ce qu’il faut savoir c’est qui achète ces obligations,à quel taux d’intérêts et à quel taux ces sommes sont a nouveau re prêté, en sachant en fin de chemin, ce sont éventuellement les clients des dites banques qui réglerons les intérêts qu’elles reverserons à l’état..

je crois que l’on comprend facilement que le seul gagnant dans ces circuit, ne sont pas les citoyens, sauf, par nationalisation des banques en difficultés, c’est moins coûteux pour eux pour le même effet. le dogme de certain coûtent cher.
 

Cordialement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès