• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Claude Simon Tzecoatl 11 février 2009 14:48

C’est un résultat très intéressant, révélateur de l’impuissance à satisfaire toutes les objections et les utopies.

Le choix de la mondialisation économique est le choix de l’impuissance de la souveraineté nationale, c’est clair comme de l’eau de roche d’ici :

- Sarkozy ne peut faire de relance par la demande pour cause de favoriser l’industrie chinoise, et son cynisme s’en satisfait ;

Pour compléter l’analyse autour de l’exemple de l’UE, la Chine fait bel et bien dans la mondialisation et la souveraineté nationale (contrôle de la valeur de sa monnaie), mais ne fait pas dans la démocratie.

Cependant, ce trilemne n’est pas parfait, en réalité, c’est un jeu entre ces trois concepts qui s’opèrent , mais chacun, démocratie, souveraineté nationale et mondialisation s’y trouvent souvent dégradés au profit d’un, de l’autre ou des deux autres,






Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès