• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Veilleur de Nuit 2 mars 2009 10:58

Bonjour Ernst,
Comme vous le soulignez, l’homme est un animal social orgueilleux. Certains artistes visionnaires ont décrit la béance d’un monde désincarné soumis à l’argent loi, le no futur, la disparition de sociétés décadentes frappées de stérilité :
à l’égal de la parole de Moïse, une artiste peintre New-Yorkaise à bout de souffle dans un des derniers romans de T. Williams :
"Je sais qu’il y a quelques jours un bel acrobate blond a exécuté un pas de danse sur un fil de fer qu’il avait illégalement tendu entre les deux édifices les plus hauts de Manhattan ; il a exécuté là une métaphore en dansant son défi à la mort, avec grâce, comme pour célébrer entre ces deux tours les plus hautes nommées tours du Centre du Commerce, ou quelque chose du Commerce Mondial, au dessus de la mort de la ville forcenée, où respirer est dessécher et noircir lentement les poumons. Oh, on a acclamé son exploit, mais sans rien comprendre de ce qu’il exprimait, qui est ceci. (Sa main qui se balançait rejoignant alors l’autre pour se mettre en cornet autour des lèvres de son vagin).
Tennessee Williams, MoÏse and the World of Reason, 1975
Une femme nommée MoÏse 1983

 

 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès