• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JL JL 25 février 2009 11:34

Vous écrivez : ""La France n’a pas su, ou pas voulu, laisser partir ses colonies quand elles ont cessé d’être profitables."" Croyez-vous que ces colonies ont cessé d’être rentables ? Il faudrait définir ce qu’on entend par rentable ici.

Vous dites : ""jeter à la mer un système, même imparfait, pour lui en substituer un autre qui n’existe que dans l’imagination de quelques idéologues, cela ne mène qu’à un désastre sanglant."" Sanglant ? Vraiment ? Comme vous y allez ! Et le capitalisme, n’est-il pas sanglant ? Ce n’est pas à des descendants d’esclaves que vous pouvez dire le contraire.

Encore : ""La décroissance c’est, il faut bien s’en rendre compte, travailler plus dur, plus longtemps et pour un niveau de vie moindre et si nous devons suivre cette voie ce n’est pas parce qu’elle conduit au paradis, mais parce que le monde ne nous laisse pas d’autre choix"". Alors là, désolé, c’est de l’idéologie libérale et rien d’autre. Vous confirmez cette citation Edouard Glissant : "Le libéralisme économique préside tous les imaginaires"

Dans ce Manifeste que vous décriez on peut lire ceci qui contredit votre point de vue :

"Le capitalisme contemporain réduit la part salariale à mesure qu’il augmente sa production et ses profits. Quand il délocalise, ce n’est pas dans la recherche d’une main d’œuvre abondante, mais dans le souci d’un effondrement plus accéléré de la part salariale. Toute déflation salariale dégage des profits qui vont de suite au grand jeu welto de la finance. Réclamer une augmentation de salaire n’est donc en rien illégitime : c’est le début d’une équité qui doit se faire mondiale… En valeur poétique, il n’existe ni chômage ni plein emploi ni assistanat, mais autorégénération et autoréorganisation, mais du possible à l’infini pour tous les talents, toutes les aspirations. En valeur poétique, le PÏB des sociétés économiques révèle sa brutalité."


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès