• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Veilleur de Nuit 7 mars 2009 12:06

Come Laverse du Rondeau, Le Baron Perché, n’a que douze ans lorsque pour échapper aux escargots ornant son assiette lors d’un repas de famille, il se réfugie, pour vivre jusqu’à la fin de ses jours, dans les cimes des arbres. Vu d’en haut le monde d’en bas apparaît alors bien différent, peuplé d’aventures médiocres, d’amours mesquines, de rapports à la nature souvent douteux, d’engagements historiques ambigus...Il y a aussi bien quelques confrontations d’opinions grinçantes, sous formes de conte philosophique et de notes d’esprit, une vision humoristique légere ou caustique de notre état d’être parfois si terre à terre...

" Le vieux philosophe était assis dans son fauteuil, chouchouté par tout un cortège de dames, heureux comme un coq-en-pâte et piquant comme un porc-épic. 
  Quand il apprit que je venais d’Ombreuse, il m’apostropha :
— C’est chez vous, mon cher Chevalier, qu’il y a ce fameux philosophe qui vit sur les arbres, comme un singe ?
  Moi, flatté, je ne pus m’empêcher de lui répondre :
— C’est mon frère, monsieur, le baron du Rondeau.
  Voltaire se montra fort surpris ; le frère de ce phénomène lui paraissait sans doute une personne bien normale. Il me posa plusieurs questions, dont celle-ci :
— Est-ce pour approcher du ciel que votre frère reste là-haut ?
— Mon frère soutient, répondis-je, que pour bien voir la terre, il faut la regarder d’un peu loin.
  Voltaire apprécia beaucoup cette réponse.
— Jadis, conclut-il, c’était seulement la Nature qui créait les phénomènes vivants ; maintenant, c’est la Raison.
  Là-dessus, le vieux sage se replongea dans les caquets de ses bigotes théistes. 
 
Le Baron Perché, Italo Calvino.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès