• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ecocool 9 mars 2009 17:46

D’autant plus que ces comptes des "paradis fiscaux" (ecritures informatiques) sont en fait hébergés à Londres, Paris, New-York ... mais oui (sur place, il n’y a que des bureaux, pas les centres informatiques !).
Je suis egalement certain, porteur d’un joli nom a particule, que je peux me faire ouvrir un compte en une heure dans les grandes banques francaises a Monaco, Jersey, ou Vanuatu.

A quand une petite descente de la brigade financiere chez les hebergeurs de serveurs ? C’est facile mais personne ne veut se mouiller. C’est quand meme pratique que d’attendre qu’un employé transmette aux services fiscaux le fichier des positions de compte (cf affaire du Lichenstein), ou, pire, les mette en partage sur la Mule !

La seule chose qui me fasse rigoler, c’est que ceux qui y ont placé du Madoff ou autres betises auront du mal a porter plainte. On entend regulièrement un ou 2 députés proposer d’aministier ceux qui rapatriraient des capitaux égarés "loin de chez nous", mais il ne faudrait pas abuser quand meme.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès