• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Neris 19 mars 2009 20:52

Les couples se sont peut-êtres adaptés, mais que dire du mode de fonctionnement d’attribution de certaines prestations ?

Quand se mettre en couple fait perdre à l’un des conjoints ses "revenus" (parce qu’il a le malheur de dépendre de certaines prestations) et le place directement sous la dépendance de l’autre.

C’est clair, que là, il y a égalité entre homme et femme. Bénéficiaire du RMI (par exemple), homme ou femme, se mettant en couple avec un(e) conjoint(e) qui gagne bien sa vie (dépasse le plafond Caf), se voit privé de sa prestation et dépendant direct des revenus du conjoint ou de la conjointe.

Il est très bien votre article, mais vous parlez de couples établis.

Or, aujourd’hui, beaucoup de couples n’osent pas s’établir ensembe (sous le même toit) parce qu’on leur inflige une dépendance malsaine.

Ce n’est plus la question de savoir qui (de l’homme ou de la femme) gagne le plus, mais qui (de l’homme ou de la femme) va se retrouver totalement dépendant de l’autre sans aucun choix, aucune concertation des deux conjoints, mais imposé par une administration n’ayant pas évoluée.

Pour construire un couple, il faut d’abord pouvoir le former.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès