• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Emile Red (---.---.84.39) 14 décembre 2005 13:34

Quelques remarques sur les points :

1° Il n’y a pas si longtemps la professionalisation ne passait pas systématiquement par l’obtention du bac mais par un cursus direct à partir du BEPC (instituteurs, infirmières...), et ces gens étaient tout autant capables.

L’écoute des desiderata professionnels des enfants devrait être automatique et entrainer des formes éducatives mieux cadrées, ce qui économiquement verrait le taux d’étudiants sans but baisser.

2° Remise à plat de tout l’appareil d’état, audit complet des comptes par des organismes indépendants. Suppression de toutes les commissions politiques au profit de groupes d’intérêt généraux citoyens.

3° ANPE et ASSEDIC sous le même toit semble évident, comme trésor public et centre des impôts, CAF et Secu, sans parler des ministères qui pourraient tous être rassemblés, ou des mairies qui pourraient héberger tous les organismes de première necéssité (économie foncière). En revanche, le minimum vital est une obligation absolue et 420€ me paraît totalement insuffisant, d’autre part l’augmentation du nombre d’inspecteurs du travail est plus que nécessaire, et, paradoxalement, pourrait diminuer le déficit de la Sécu et autres organismes sociaux par un contrôle plus pointilleux sur les entreprises et les statuts des employés, aussi une obligation faite à chaque entreprise de passer par l’ANPE pour embaucher (suppression des agences interims) avec un suivi bilatéral de l’employé pendant une période à définir (taxe sur les emplois précaires).

4° Suivi comptable des équipements et investissement de confort des entreprises (taxe sur les voitures de fortes cylindrées, véhicule de fonction avec disques et utilisation limitée aux besoins professionnels de tout matériel). Tous les revenus (avantages en nature, stock option, actions) issus des sociétés devraient être couchés sur des fiches de paie et être assujétis aux charges diverses.

5° Réaffectation des livrets de caisses d’épargne à l’habitat social individuel avec taux interessant (> 2.5%), création d’une caisse obligatoire et unique dépendant de la CAF pour la réinjection du 1% patronal. Offres diversifiées sur la construction avec utilisation du foncier étatique, accés à la propriété revalorisé et aidé pour les bas salaires.

6° Interdiction à l’état de vendre les biens publics sans un accord des 4/5 du parlement suite à une analyse comptable indépendante obligatoire.

7° Ecole laïque totalement gratuite, suppression des aides aux écoles privées, création d’économat scolaire dans les établissements, achats groupés nationaux apres offre de marché. Aide rentrée scolaire limitée à un catalogue vestimentaire prédéfini.

8° Suppression des préfets et préfectures, délégation d’état aux conseils régionaux et généraux, droit de légiférer par referendum pour des réglements locaux. Réengagement de l’état dans les services publics nationaux (SNCF, Education Nationale...).

9° Syndicalisation obligatoire pour tout salarié, redistribution d’un % défini des gros comités d’entreprise vers les syndicats, présence obligatoire des syndicats représentatifs dans toutes décisions importantes des entreprises avec présentation comptable. Interdiction des syndicats corporatistes ou d’entreprise.

10° Nomination du gouvernement à parité par le chef d’état et le parlement après étude des compétences. Election du sénat au suffrage universel national, redéfinition de celui-ci comme un représentant national en opposition au parlement représentant local. Nomination des conseils (d’état, constitutionnel, CNIL, CSA ...) par le parlement après étude des compétences, et consultation de commissions indépendantes reconnues.

Listes exhaustives, comme quoi les citoyens aussi pourraient écrire une constitution européenne, gratuitement, logiquement et sans doute beaucoup plus proche des nations que les oligarques baignés dans le velour feutré de leur cabinet Louis XVI.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès