• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Muadib 31 mars 2009 11:26

Oui.

Comme tout outil, certaines manières de l’utiliser peuvent conduire à des catastrophes.

Nous avons eu avec P. Renève une discussion à ce propos sur un autre article dont j’ai oublié le nom.

Le principal problème se situait dans l’absence de distinction entre banque "classique" et banque "affaire".

Or, l’une a un profil de risque qui doit être très réduit, alors que l’autre a plus un profil de "spéculateur" ( pas dans le mauvais sens du terme, mais dans le sens, plus ouvert au risque)

Mélanger les deux, c’est se tirer une balle dans le pied.

Bien entendu, il y a aussi la création d’outils financiers dont l’exposition au risque est calculée de manière totalement arbitraire ( notamment par les agence de notation) et qui engendrent des dépréciations considérables et une panique totale lorsqu’on se rend compte du véritable risque.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès