• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 6 avril 2009 21:24

La proposition est le minimum minimorum qu’ils auraent pu établlir sans risquer quelque remise en cause que ce soit.
Ils en sont bien en deçà.

Du coup, la question subsidiaire est celle-là : se rendent-ils seulement compte de la gravité de la situtation ?

Déconnectés du réel par une chaîne de serviteurs zélés, à l’abri de tout souci pour eux-mêmes et leurs familles, vivant dans un cocon depuis leur enfance, leur adolescence, ou le début de leur âge adultes (pour les plus éveillés), ils n’ont aucune conscience de ce qui les entoure, du quotidien, de ce que représente un prix, de ce qu’est accomplir un travail.

Toujours en représentation, ce sont des êtres-théâtre, des non-personnes-images, des icones en sustentation. De jet en meeting, d’Hôtels en plateaux, ils sont partout entourés de sous-fifres qui accomplissent leur job.

Ils ne pensent plus, ils n’agissent plus, ils se représentent.

Alors, je crois que la crise leur est parfaitement étrangère. Et leurs conseillers, s’ils veulent subsister, doivent leur offrir un tableau du monde qui ne leur donnera aucun souci.

Dans ces conditions, à quoi bon décider ? Il suffit de "faire cour", d’être la Cour.
Le G-vain est une sorte d’hypermonarchie planétaire d’où le spectacle du monde doit être beau, lumineux, et parfait. Entre Gens d’une hauteur de vue infinie.
Et là, toute décision prise, ne sauraît être que merveilleuse, même si elle n’est pas.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès