• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


iomej 19 avril 2009 17:26

D’une manière ou d’une autre on sera obligé d’en arriver au protectionnisme.

Citations de Jimmy Goldsmith en 1993 (!) dans le nouvel obs :

... Avec l’’effondrement du communisme et la possibilité de transférer instantanément capitaux et technologies, sont apparus en Asie du Sud-Est, en Chine, en Russie, en Europe de l’Est de nouveaux et terribles compétiteurs qui déstabilisent nos sociétés. « Il ne s’agit pas simplement de main-d’œ’oeuvre à meilleur marché, mais de conditions totalement différentes, comme si l’’on avait affaire à un autre monde ou à une autre planète ! » Et l’auteur de souligner que « le libre-échange ne peut fonctionner valablement qu’entre économies relativement homogènes... ».

Les économistes libéraux affirment qu’’au nom des théories de la spécialisation et de l’’avantage comparatif chères à David Ricardo, chacun doit abandonner les secteurs où il n’est pas le plus efficace et, pour le reste, s’aligner sur le pays le plus compétitif. « Absurde ! s’insurge Goldsmith. D’abord, on ne peut pas améliorer notre productivité de 95 %. Ensuite, ce n’est pas en s’’appauvrissant que l’’on va enrichir les autres. Cela revient à s’’autodétruire pour servir un mythe. » Le credo libre-échangiste conduit en effet fatalement nos entrepreneurs à délocaliser leurs usines dans les régions à bas coût du travail, ou bien à se spécialiser dans des secteurs peu consommateurs de main-d’œ’oeuvre. Résultat : les pays industrialisés sont rongés par un chômage chronique, et « le coût de la misère et de la déstabilisation sociale (...) blesse si profondément qu’il n’est plus chiffrable ».

Alors il faudrait tuer le GATT et protéger l’’Europe ? Pas de doute : à l’’heure où le dogme du libre-échangisme mondial règne sur la planète de Washington à Pékin, de Bruxelles à Tokyo, Goldsmith prend un malin plaisir à briser le tabou. « Il ne faut pas avoir honte de prononcer le mot protectionnisme, affirme l’’iconoclaste. Dans les conditions actuelles, c’’est de ne pas le faire qui serait honteux. » ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès