• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


John Lloyds John Lloyds 21 avril 2009 11:45

« Honnêtement, l’année 2009 ne livre pas les signes d’une rupture, d’un basculement, d’un changement de direction. Pour la majorité des Français, la vie continue comme auparavant. Les riches vont des affaires, les classes moyennes en vitesse de croisière et les précaires restent dans la précarité, livrés au salut des aides de l’Etat et du supplément caritatif proposé par les associations ».

Bernard Dugué, pour un philosophe, je vous trouve bien aveugle. Ce n’est pas parce que la population s’enfonce dans la souffrance en silence qu’il ne se passe rien. Vous raisonnez comme si la France était isolée du reste du monde, en faisant l’impasse sur les interractions économiques et financières internationales, en oubliant que quand un domino tombe à Washington, dix autres tombent ailleurs dans le monde.

Vous n’avez peut-être pas remarqué, mais les boîtes en France ferment les unes après les autres, l’exportation européenne est en chute libre, et à 600000 chomeurs supplémentaires par mois aux us, le grand policier mondial ne parvient qu’à gagner un peu de temps en trafiquant les normes comptables des banques pour donner un sursaut temporaire aux bourses et en créant une fraude supplémentaire, la bulle Geithner.

Révolution il n’y aura peut-être pas en France, au sens où vous l’entendez, quoique ... mais révolution souterraine il y aura. Quand le loup a faim, il sort du bois, quand tous ces bons hommes au bord du gouffre auront bouffé leur maigre réserve et épuisé leurs droits sociaux, vous constaterez une explosion des « violences domestiques » et des exutoires de tensions retenues, sous toutes les formes connues : familiales, criminelles, sociales ... Bref, si la cocote n’explose pas, tout ce qui est à l’intérieur se retrouvera bouilli, ce qui est encore pire sur le plan humain, et qui donnera le prétexte rêvé à installer une dictature.

Vous faites souvent de bons billets, mais là, je trouve que celui-là remet en cause l’intégralité de votre finesse de jugement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès