• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


moebius 28 avril 2009 16:35

 c’est hallucinant ça ne serait pas a un député, un élu faut le rapeller de faire la part entre ce qui reléve du public et ce qui reléve du privé ? Mais le savons nous, nous ? Nous vivons une époque et un lieu ou il n’y plus que du privé, Le collectif n’est plus que le terrain commun ou s’affrontent des intérets particuliers inconcilliables. Cette tentance semble lourde et dépasse les clivages politiques. Que Sarkosy ai été élu n’est pas un hasard. La mise en concurrence d’ intéréts privés antagonistes que ceux soient défendus ou non par des associations de riverains ou autres, ça ne fera jamais en fin de processus du collectif. Rien n’est rabbatu sur l’intéret général tout est ouvert à la libre concurrence, le collectif se privatise pendant que le privé se collectivise. Une démocratie c’est une structure qui fait la part entre les intérets privés et les intérets publiques . Sans cette différenciation il n’y a tout simplement pas d’institution, pas d’état et pas de démocratie. Si nous ne savons pas faire la différence, nos élus qui s’en chargeront pour nous et heureusement ! Ca ne nous plaira pas nous saurons résister et nous rebeller mais c’est ainsi ...ou alors c’est que nous avons appris à vivre dans la confusion permanente et que notre société est définitivement bloquée. Alors contentons nous de nous rebeller contre tout ce qui limite notre liberte de nous rebeller et restons en là à tourner en rond dans cette impasse. Du moins, on l’espére jusqu’a ce que la contractiction soit absolument intolérable 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès