• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


savouret 30 avril 2009 23:06

francois bayrou a le mérite de mettre en exergue les dérives du pouvoir actuel et de mettre celles ci en perspective en rappellant les fondements de notre modéle républicain

ceci dit, quelque soit l ’impact salutaire que peut avoir ce pamphlet dans la lutte contre le sarkozysme, il est bien entendu évident que mr bayrou s ’inscrit dans une démarche électoraliste et qu’il souhaite affermir son statut de principal opposant a sarkozy ce qui l amene a quelques « simplismes » dans sa réflexion

étant profondément opposé a la politique de sarkozy tant sur le fond que sur la forme, j ’adhére à un certain nombre d ’arguments exposés par le leader centriste, toutefois il me semble que les dérives qu’il évoque ,sont certes de plus en plus flagrantes avec notre hyperprésident, mais ne constituent pas une rupture par rapport a ses prédeccesseurs.

ainsi, il dénonce une aggravation des inégalites économiques et sociales ,or celles ci sont certes patentes, mais elles existent depuis une vingtaine d’années.en effet, chirac, mais aussi mitterand ont tous les deux mené une politique inspirée en partie par les préceptes du néolibéralisme.l’on peut débattre de l’efficacité économique de cette « idéologie » mais il parait indéniable qu’elle exacerbe inéluctablement les injustices sociales.

il me semble aussi que mr bayrou a longtemps soutenu une politique économique et sociale de droite qui était caracterisée par des grandes orientations qui ont inspiré le sarkozysme, meme si celui ci ci a contribué à les radicaliser.

en ce qui concerne la collusion du président et des élites économiques et médiatiques, il ne s’agit pas non plus d ’une nouveauté , car le giscardisme le mitterandisme ou le chiraquisme n ’etaient nullement des modéles de probité.cependant, la encore sarkozy semble amplifier des dérives préexistantes.

en fait, il me semble que mr bayrou insiste trop sur la rupture que consituerait l’exercice du pouvoir par sarkozy ainsi que sa politique économique et sociale par rapport aux autres présidents de la v ème république.je pense plutot qu’il s ’inscrit dans la continuité de ceux ci, tout en aggravant leurs « défauts » ou leurs erreurs.il me semble que la constitution de la vème république alliée aux principes de l’ultralibéralisme ne peuvent qu’amener un déficit démocratique et une absence de justice sociale à fortiori lorsque le pouvoir est détenu par un homme aux tendances narcissiques exacerbées qui est fasciné par le modéle économique et culturel anglosaxon.

l’on peut donc dire que les valeurs republicaines dont le président du modem fait l’apologie sont depuis longtemps transgressées par les détenteurs du pouvoir , encore plus depuis que sarko est l’omniprésident de notre pays.

je pense que mr bayrou est certes nettement plus faconné par les idéaux républicains que sarkozy et qu’il essaierait plus de les mettre en pratique que ce dernier si les francais venaient à l’elire(ce qui suppose selon moi que l ’assise électorale de son parti se renforce),mais qu’il serait malgre tout amené comme ses prédecesseurs à y renoncer en partie, a moins qu’il ne rejette avec plus de radicalité le systeme economique en vigueur.or ceci en ferait réellement un homme de gauche,ce qui n ’est pas son interet si il veut accéder à la fonction présidentielle.en effet, cette possibilité implique qu’il parvienne a conférer au modem une position centrale dans le paysage politique et que celui ci s ’affirme comme la troisième voie qui permettrait de transcender le clivage politique entre la droite et la gauche.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès