• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


San Kukai San Kukai 18 mai 2009 00:23
Peu importait le régime, peut importait le souverain, pourvu qu’elle put s’incruster dans les bureaux et dans les antichambres ; ainsi la franc-maçonnerie se jugeait sûre de maintenir son influence [...] société secrète, elle fuit la lutte en plein jour, à visage découvert, homme contre homme. Elle préfère la pénombre des corridors ministériels et la poussière des dossiers derrière laquelle l’intervention d’un scribe inconnu peut d’un trait d’écriture changer une décision ministérielle et disposer d’une place.

— Bernard Fay, dans la revue vichyssoise les Documents maçonniques

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès