• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


molloy molloy 28 mai 2009 00:05

Les russes ne sont pas les seules à réfuter la thèse du GIEC, élevée au rang de dogme...

Un dogme ? Alors que le GIEC emploie le conditionnel et utilise les probabilités pour tenter d’expliquer le changement climatique.

La thèse des GES n’est que le résultat d’un consensus minimal dans la communauté scientifique. Il est normal qu’il y ait des oppositions puisqu’il s’agit de données scientifiques pas encore tout à fait étayées, pour certaines d’entres elles, mais très probables.
De là à invoquer une énième fois un complot du lobby scientifique, c’est si facile et tellement pratique.

Ce qui est nouveau ici, c’est de faire appel au bons sens populaire :

Une dernière analyse, cette fois personnelle mais partagée par quasiment toutes mes connaissances, familles et amis, et qui se révèle subjective évidemment, mais que l’on constate depuis les années 1999-2000, un soleil plus chaud, qui se remarque surtout l’hiver, je vous laisse juge ...
Voilà, plutôt que de perdre votre temps à étudier la physique, la climatologie ou l’astrophysique, faites comme nous, fiez-vous à votre instinct et méfiez-vous des élucubrations des mages en blouses blanches. Mon fils, tu feras une école de commerce, ça t’évitera de t’encombrer la cervelle de chose inutile.

 
Recouvrir nos ignorances du manteau du mystère nous voile également les yeux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès