• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Gourmet 28 mai 2009 12:53

« D’où le danger de laisser la ouvert l’accès public de votre box, car quel que soit le type d’accès c’est bien votre IP qui est utilisée. »

Dans le cadre de l’offre WiFi de Free c’est une nouvelle IP différente de celle de la box dont on bénéficie et, bien entendu, différente de la sienne.
L’intérêt est avant tout technique car cela évite de sombres histoires d’Application Level Gateway et autres proxies devant être présentes sur la BOX (comme chez Neuf).
Partant, l’utilisateur WiFi « piggyback » dispose d’un accès complet (Full IP) sans qu’il lui soit nécessaire de configurer un proxy socks ou autre.

Concernant Hadopi, l’utilisateur sera clairement identifié grâce à cet adresse IP utilisée (quelle soit dynamique ou statique) de telle heure à telle heure et associée à ce compte particulier (différent, forcément, du compte de rattachement de l’utilisateur et du compte de rattachement de la box empruntée).

C’est donc, en principe, le compte WiFi mobile qui sera suspendu et non le compte ADSL de l’un ou de l’autre.

db


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès