• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Cathy59 5 juin 2009 20:53

Bonjour Aum
Je ne vois pas les choses de la manière suivante à savoir les anciens serfs au Tibet et les seigneurs en Inde. Déjà même si ça été le moyen âge un moment au Tibet (en France aussi !) les « serfs » ne représentaient pas une majorité de la population donc tous les tibétains de Chine ne sont pas des anciens serfs. De même à Dharamsala, parlez vous du gouvernement en exil ou des tibétains qui arrivent depuis 50 ans et encore maintenant du Tibet ? Mes filleuls et leurs parents n’ont jamais été des seigneurs ! Quand le Dalaï Lama parle de génocide il précise bien culturel. Les tibétains ne sont pas persécutés en tant que personne, ceux qui rennoncent à leurs valeurs ne sont pas ennuyés (ça c’est moi qui le dit au vue des témoignages filmés par la télévision chinoise où l’on montre images à l’appuis des tibétains avec leur petit commerce pépère, les enfants vont à l’école etc...).Le cas du Rwanda, est différent. Déjà même si les problèmes ne sont plus aussi « médiatiques » ils ne sont pas réglés. Déjà, mes amis rwandais aimeraient sûrement beaucoup (je leur demanderai) qu’il y ait un mouvement « des mères du Rwanda », dommage leur mère ne pourrait en faire partie. Je m’avance peut-être mais ce n’est pas impossible qu’il y ait là-bas plus d’orphelins du génocide que de parents qui ont perdus leurs enfants, puisqu’en général c’était un tarif de groupe. A ce jour, certains pays étrangers présents, dont la France, ne reconnaissent pas leurs responsabilités dans ces évènements. De plus les rwandais n’ont pas d’autres choix que de cohabiter avec les génocidaires qui sont libérés contre aveux ! A Tian Anmen, l’armée à tirée sur sa jeunesse, il n’a pas été question de conflits d’intérêts internationnaux. Le mot génocide nous renvoie effectivement à des images fortes, mais il faut voir le mot pour ce qu’il est et non pour ce qu’il nous rappelle. Je considère comme génocide toute volonté de détruire systématiquement un groupe identifiable de personnes (soit par son ethnie, soit par sa couleur de peau,..., mais aussi pour son appartenance à une culture) Une fois n’est pas coutume, mais j’aime bien cette citation : une culture qui meure, c’est une vision du monde qui disparait". Dernier point, pourquoi, alors que la Chine a libéré les serfs tibétains (c’est bien cela le message ?) ne renoncent-ils pas à leurs seigneurs ? On ne peux pas dire qu’ils ne soient pas encouragés ! Seule solution, ils souffrent du syndrome de Stokholm, une première à cette échelle ! Dans ce cas ce sont des médecins qu’il faut envoyer, pas l’armée !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès