• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


donino30 donino30 1er juin 2009 20:42

« soit votre réaction est une « stupide » provocation »

Entreprendre est devenu tellement ringard et surréaliste dans ce pays que les rares à tenter de le faire sont maintenant pris pour de stupides provocateurs. Rendez vous compte où la pensée unique vous conduit... Je puis cependant vous certifier que l’information que je vous donne est exacte, je trouvais ce témoignage intéressant et je vous suggère de méditer un peu dessus. J’en ai été moi même stupéfait, et le mot est faible, puisque le même type d’annonces faite par l’entreprise de mon père dans les années 80 engendrait des dizaines de CV, sans donc Internet et sur une seule parution de journal d’annonces locales. Mais vous avez raison c’est ça le progrès social : pourquoi s’embêter à travailler puisque on peut très bien se débrouiller sans.

Le salaire en question est le Smic + objectifs, 35h hebdo. Pour une société en démarrage et sans demande de qualifications particulières, cela ne semble pas surréaliste. Il est vrai que le mot objectifs est devenu un tabou dans les médias et fait peur : objectiver c’est évaluer, juger, comparer, bref c’est satanique. Vous avez raison c’est indécent, nous valons mieux que ça : mieux vaut rester chez soi à bricoler et jouer avec ses enfants. En bidouillant entre les assedics et allocs diverses et variées, un peu de black on arrive à la même chose, alors pourquoi s’embêter ?

L’une des trois offres de candidatures provient d’un titulaire de maitrise en histoire, je trouve cela très courageux et à complet contre-courant de la pensée unique de tout tenter pour se sortir du chômage : la plupart de ses confrères préfèreront voguer de stages pole emploi en stages pole emploi, et tenir des blogs sur la toile parfois intéressants mais jamais lucratifs, en attendant une solution miracle qui ne viendra jamais.

Pardon mais tout cela a un coté pathétique : de moins en moins de gens travaillent, de moins en moins cherchent du travail, les entreprises partent ou s’éteignent les unes après les autres, et les pseudos intellectuels semblent cela finalement tout à fait acceptable. Car le « progrès social » c’est comme la santé, ça n’a pas de prix. Continuez.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès