• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


stephanemot stephanemot 2 juin 2009 12:00

je reste scotche par les visages baconiens de Jacob’s Ladder.

effets non numeriques, mais effet durable.

les codes hollywoodiens (sur l’enfer comme pour le reste) constituent des figures imposees incompatibles avec un programme libre creatif. se les cogner releve du purgatoire. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès