• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Manshivas Manshivas 7 juin 2009 00:35

Il y a presque trois ans, j’ai eu l’occasion de passé par l’une de ces sociétés, Ingéus.

J’étais à l’époque sur Rouen, je venais d’envoyé baladé mon employeur, une société éditrice de logiciels bancaire, ils me proposaient encore un CDD alors que cela fessait déjà 26 mois que j’enquillais des CDD chez eux...

Après avoir fais mes inscriptions à l’ASEDIC et à l’ANPE, j’ai été convoqué à une réunion d’information à l’ANPE. A cette réunion, un personnel de l’ANPE nous annonce que nous avons été sélectionnés pour être suivis par Ingéus, elle nous explique que c’est une expérimentation mené en Seine Maritime et dans les Hauts de Seine, et que nous sommes ici parce que nous sommes soit des chômeurs de longue durée, soit parce que l’on est dans une catégorie ou il n’est pas facile de trouvé du taf...
La, je m’dit que quelque chose cloche, ça fait que 2 semaines que je suis au chômage et étant développeur informatique, je n’suis pas dans une branche pauvre en offres d’emplois...

A la fin de son speech, lors de la séances questions-réponses, je lui demande comment cela se fait que je suis ici, bredouillage gêné de sa part sans pouvoir m’apporter de réponses. Je lui dit aussi que je suis attaché à mon service publique et que je ne désire pas être suivit par une société privée, avec un petit sourire gêné, elle me répond que si je refuse je serais radié..... 

Pas le choix, obligé d’y aller...

Je me rends donc à mon premier entretient la semaine suivante, ma « coach », une charmante jeune femme m’explique le fonctionnement, un RDV par semaine pour faire le point, épluchage des p’tites annonce de l’ANPE avec elle, elle distribue mon CV aux antennes parisienne, vue que je recherchais aussi en RP.

D’entrée de jeu, je lui fait part de mon mécontentement d’être « géré » par Ingéus, et que pendants quelques semaines, il ne faudrait pas compté sur mon assiduité à chercher du taf, ma femme était en début de grossesse et donc, j’avais d’autres chats à fouetter.

Les premiers rendez-vous se passent sans problème, comme je lui avais dit, ma recherche est plutôt très calme, à part m’être inscrit sur des sites de recherche d’emplois, dont celui de l’ANPE, je n’ai rien fais... On parle surtout de la grossesse de ma femme....

Au bout de deux petits mois, je trouve un emplois en région parisienne, cet emploi, je l’ai trouvé, ou pour être plus précis, c’est lui qui m’a trouvé. Je suis embauché par une société de service, et mon commercial est tombé sur mon annonce du site internet de l’ANPE.

J’appelle donc ma coach d’Ingéus pour lui dire que je ne reviendrais plus la voir parce que j’ai trouvé du taf, elle me félicite, et rapidement me demande de lui envoyer une copie du contrat. Je lui demande pourquoi, elle me répond que c’est pour permettre à Ingéus de dire à l’ANPE qu’ils ont remplis leur contrat avec moi, qu’il m’ont aidé à trouver du travail.....

Je lui dit gentiment que je ne suis pas d’accord avec elle, mon travail, je l’ai eu grâce au site internet de l’ANPE, et que de par ce fait, ils n’auront donc pas mon contrat.

Si mes souvenirs sont bon, à cet époque Ingéus touché un peut plus de 2000€ pour s’occuper d’un chômeur pendant un an (pas sur de la durée) et le double si le gars trouvait un taf, pas étonnant que pendant plusieurs moi je recevais des mails de relance pour que j’envoie mon contrat...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès