• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Sylvain Reboul (---.---.188.113) 3 janvier 2006 13:43

Votre étude tend à montrer que les entreprises ont un intérêt particulier à exploiter, aux deux sens du terme, des créations collectives gratuites à usage universel. Je n’ai, en principe, rien contre ce fait , sauf qu’il convient d’ajouter qu’il en est de même de tous ce qui relève du domaine public.

Mais cela signifie que le domaine public devrait être par ces mêmes entreprises respecté et soutenu au lieu d’être systématiquement dénigré et de faire l’objet d’une contestation permanente du fait des impôts qui servent à financer au moins indirectement les créateurs de logiciels libres via les chercheurs, universitaires et autres, rémunérés par la puissance publique et qui n’ont, grace à cela, pas besoin de vivre de la production de ces logiciels. Même Microsoft fait son miel et ses profits de cette exploitation du savoir public .

Privatiser les profits et socialiser, autant que faire ce peut, les investissements productifs et les pertes est une règle pour le moins contestable. Mais cela veut dire aussi que sans domaine et impôts publics pour financer la recherche, la formation et l’enseignement publics le capitalisme est sans avenir.

Conmme quoi le prétendu ultralibéralisme (en réalité, despotisme du profit financier à court terme, contraire au libéralisme d’A. Smith) est anticapitaliste...CQFD


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès