• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


njama njama 25 juin 2009 10:52

Le principe de vaccination n’est pas remis en cause par mes posts. Je dis simplement que la liberté vaccinale subsiste quelles que soient les circonstances, puisque c’est un « acte médical à discuter à deux » en m’appuyant sur des documents officiels qui font autorité.

Quand on parle de « vaccination obligatoire » (pour certains vaccins) en termes de santé publique, cela veut seulement dire que nous sommes « obligés » sous peine de sanctions, « criminalisation de l’insoumission vaccinale » comme vous dites dans votre synthèse, de nous soumettre à une « offre de vaccination », et d’y répondre ... mais nous restons libres d’’accepter ou non « l’acte vaccinal », conformément à la déontologie médicale que les lois publiques n’invalident en aucun cas.

L’insoumission ne peut qu’être « constatée » que sur une non-réponse à cette « offre », et son refus explicite de ne pas s’y soumettre. Pas dans la non-acceptation d’être vacciné ...

Ce sont des nuances, certes, mais les mots ont un sens, il y a d’un côté l’espace juridique, et de l’autre l’espace médical - confidentiel -, l’un et l’autre ne sont pas régis par les mêmes règles. Il n’y a pas de sanctions dans l’espace médical ... CQFD pour peut-être rétablir la confiance.
L’article L 3131-1 du Code de la santé publique précité dispose que l’état d’urgence sanitaire ne dispense pas du respect de la vie privée des personnes et de la confidentialité des informations relatives à leur santé.

Il est regrettable que dans cet Avis 106 du CCNE, les personnes qui n’accepteraient pas cette vaccination soient qualifiés d’avance de « sujets récalcitrants », ce qui est peu respectueux de nos opinions. La non-acceptation du vaccin n’a pas besoin par ailleurs de raisons médicales pour être justifiée.
La politique de santé publique s’ordonne autour d’une vision doctrinale « utlitariste » (bénéfices / risques), qui est très contestable en soi ... Nous ne sommes pas obligés de partager cette vue 
philosophique (que j’objecte personnellement).



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès