• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Sylvio (---.---.117.180) 5 janvier 2006 23:47

Réponses aux 2 derniers comentaires et à d’autres.

Même si ce que vous dites n’est pas faux, j’ai l’impression que vous vous complésez dans cette situation, admettez que les fabricants de cigarettes vous empoisonnent et minimsez les « effets secondaires » de la cigarette.

Effectivement une fin de vie n’est jamais agréable, à 26 ans des fois je me dis qu’aussi bien je me tirerai une balle quand je ne serai « plus en état », mais bon c’est facile à dire quand on est jeune. Bref, je trouve quand même facile de comparer une mort de vieillesse à 75 ans et une mort à 55/60 ans suite à un cancer qui est très dur à supporter :
- ça peut durer des années sans savoir pour combien de temps on en a.
- le résultat, c’est souvent une chimio, pas la peine de vous décrire combien ce traitement est dur.
- il peut y avoir également de sacré douleur physiologique ou psychologique.

Franchement vous dites mesurez le risque, savoir ce que vous faites, je vous comprend, mais quand vous serez dans un lit d’austo alors que vos enfants se marient ou deviennent parents, je ne pense pas que vous teniez ces commentaires.

Maintenant, je ne veux pas dire ça pour vous culpabilisez mais pour que vous preniez du recul justement. J’ai l’impression que c’est tellement dure de se résigner à fumer et de s’imaginer ne plus apprécier la bonne cigarette que vous vous trouvez des excuses ou des explication un peu inconsciament.

Maintenant, moi aussi je bois de l’alcool, je ne mange pas très sainement et j’ai fumé pas mal de joints, je sais que consommé « ces drogues » n’est pas un problème tant qu’on en abuse pas. Le problème considérant la clop est qu’elle est étudiée et fabriquée pour que ce soit impossible de fumer moins de 10 (voir 20) cigarettes par jour, et donc elle n’est pas consommé avec modération (3650 ou 7300 cigarettes par an, je ne pense pas que ce soit consommé du tabac avec modération).

Bref, je ne veux pas vous donnez de leçon mais j’ai l’impression qu’on va me prendre pour un grand moralisateur ou quelqu’un de « politiquement correct » pour se défendre. Bref, je suis un peu altruiste, dans mon entourage beaucoup de personnes fument (dont ma copine) et j’ai peur pour eux, je n’aimerai justement pas les perdre plus tard à cause de ces putains de lobbys.

Que la France gagne des tunes ou pas grâce aux fumeurs à la limite je m’en tape, pour moi il ne faut pas raisonner qu’en terme d’argent. D’ailleurs les 200/300 euros que dépensent chaque mois les fumeurs seraient beaucoup mieux profitable si ils étaient dépensé ailleurs même si ils reviennent en grande partie à l’état. Je le répette je ne suis pas contre les fumeurs, des personnes fument chez moi même si certains jours ça m’énerve, je ne vais pas faire le grincheux en allant demandé à quelqu’un d’éteindre sa clop (ou alors il faudrait vraiment qu’il m’envoi la fumée à la gueule). Ce dont je suis contre c’est la cigarette et lobbys qui vont avec.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès